C’est injuste pour ceux qui ne sont pas au courant

 Tu vas être ravi.
 

 Du moins je l’espère !
 

 Je l’ai été quand je l’ai découvert.
 

 

 Mais avant ça j’ai une question pour toi.
 

 

 Est-ce que tu as régulièrement besoin d’images libres de droits ?
 

 Pour illustrer un article de blog.
 

 Pour imager ton discours dans une vidéo.
 

 Pour un visuel de pub Facebook.
 

 Pour un flyers.
 (tu fais encore des flyers à l’heure de l’interweb, malheureux/se ?!)
 

 Pour poster sur Amstramgram…
 

 

 Et la plupart des sites d’images libres de droits sont un peu pourris, on est d’accord ? 
 

 - soit tu payes cher une photo que tu vas utiliser une seule et unique fois.
 (J’en connais qui ont un abonnement annuel à ce genre de site et qui ne l’utilisent même pas…)
 

 - soit tu ne la payes pas et tu utilises une autre qui n’est pas belle mais qui est gratuite.
 

 - soit tu piques sur Google la première image de ta recherche et tu te rends compte que tout le monde dans ton domaine utilise la même. 
 

 

 Ça craint à mort !
 

 

 Penses-tu qu’il existe un site d’images libres de droits, gratuites, que tu peux modifier à souhait, à usage commercial, sans devoir obligatoirement créditer l’auteur, sans aucune restriction ?
 

 Difficile à imaginer.
 

 Et pourtant !
 

 

 C’est ma découverte de l’été. 
 

 

 Ce site s’appelle UNSPLASH. 

 

 Tu peux y trouver des photos de superbe qualité.
 

 Des images au goût du jour. 
 (Pas de photos vieillottes et douteuses - le mot « vieillot » est vieillot, c’est dingue)
 

 Que du bon.
 

 Dans tous les domaines. 
 

 Gratuitement. 
 

 Sans limites d’utilisation.
 

 Réalisées par des photographes pro du monde entier.
 

 

 Merci qui ?
 

 Merci… :) 
 

 

 Des bons plans comme ça ? 
 

 J’en ai quelques autres sous la main.
 

 

 Je te les partage tous lors du « week-end de formation à la vidéo marketing pour les entrepreneurs qui se bougent les fesses » que j’organise très bientôt. 

 

 

 Passe une excellente journée et un top week-end !
 

 Tu fais quoi ce week-end d’ailleurs ?
 

 

 Olivier
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *