Un son pourri avec un bon micro ?

 Bruxelles. Juillet 2019. Après-midi coaching vidéo chez un client.
 

 

 

 Je te prépare actuellement un bonus bien sympa… mais avant ça ? L’histoire du jour :
 

 

 Imagine.
 

 Le genre de coaching où le client a rassemblé tout le matos nécessaire pour tourner des belles vidéos mais ne sait pas encore s’en servir.
 

 Aucun souci. 
 

 À la fin de la journée ? 
 

 Il gère son tournage de A à Z comme un pro. 
 

 (Et il est surpris lui-même du résultat)
 

 Il maîtrise les bases de l’image, de la lumière, du décor et du son. 
 

 

 Le son ? 
 

 Parlons-en justement !
 

 

 Problème #1 : le son était très mauvais ce jour-là. Trop de réverbe de la pièce, trop de bruit de fond. 
 

 Normal, le micro n’était pas adapté à la situation.
 Petit micro canon posé sur l’appareil photo.
 Longue distance de la source.
 Et c’est le genre de micro qui apporte un petit bruit de fond.
 Ok, pas de soucis…
 

 Solution #1 : on change de micro.
 

 Je lui prête mon micro cravate.
 Top qualité, c’est celui que j’utilise tout le temps. 
 

 

 Surprise !
 

 Problème #2 : son tout pourri.
 

 Même avec un bon micro. (Sans le problème de réverbe cette fois-ci)
 Toujours un souffle énorme. 
 

 ShhhHHhrRHHHHhpshHHhpfhHHhhhh… 
 

 Ooooh - c’est l’appareil photo qui doit être naze alors ?! 
 

 Solution #2 : on le remplace par un autre boîtier. Même marque. Même modèle. 
 

 

 Surprise !
 

 Problème #3 : toujours le même son pourri. 
 

 Solution #3 : on change de boîtier. Autre marque. Autre modèle.
 

 

 Son nickel. Ouf ! 
 

 Conclusion : même avec un boîtier DSLR à 500 € tu peux obtenir une qualité de son digne d’une friteuse pro. 
 

 

 

 Si ça t’arrive à toi aussi ? 
 

 Il existe d’autres options. 
 

 (Tu n’es pas obligé de jeter ta chère caméra à la poubelle uniquement parce que les convertisseurs audio sont fabriqués par des enfants du tiers monde.
 Certains enfants fabriquent de bien belles choses.
 Là n’est pas la question.)
 

 Ce petit micro cravate ?
 

 Tu le branches directement dans ton smartphone.
 (Les convertisseurs audio ne sont généralement pas dégueus)
 

 Ça devrait le faire. 
 

 Tu as aussi l’option de l’enregistreur externe… je t'en parlerai dans le bonus.
 

 

 Quel bonus ?
 

 Celui dont je te parlais au tout début de ce mail. 
 Pour toi qui es déjà inscrit à ce mailing et pour les prochaines personnes qui s’inscriront. C'est...
 

 ... une liste de matos !
 

 

 Tout le matos que j’utilise au quotidien pour mes vidéos ou celles de mes clients. 
 (Les références exactes des micros dont je t’ai parlé aujourd’hui seront dans cette liste)
 

 Avec mon avis d’utilisateur et quelques anecdotes sympathiques.
 

 Ça te plairait de voir cette liste ?
 

 Si tu es abonné tu la recevras d’office.
 

 Si tu n’es pas encore abonné (parce que tu découvres ce mail via les réseaux sociaux), alors abonne-toi dès aujourd’hui pour l’obtenir dès qu’elle sort la semaine prochaine.

 
 

 Sur ce, passe une excellente journée et à demain !
 

 

 Olivier
 

 

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *