Vidéo de qualité professionnelle – le véritable faux débat !

 Vendredi dernier ?
 

 Je t’ai demandé :
 

 « Selon toi. Qu’est-ce qu’une vidéo de qualité professionnelle ? »

 

 

 Et j’ai reçu quelques réponses très intéressantes.
 

 Merci à toi si tu as participé. 
 

 « Franchement il n’y a pas 36 solutions. 
 Je vais partir sur l’hi... non l’éléphant ! 
 C’est l’éléphant qui est plus fort que l’hippopotame ! »
 

 Même humour que son frère, merci Charlotte M. 
 (Vite, la suite. Pour éviter de perdre ceux qui manquent cruellement d’humour…)
 

 

 Une vidéo de qualité pro selon Clémentine C., chanteuse Electro-Funky c’est :
 

 « 1. l’originalité de l'idée de base. 
 2. la dynamique. 
 3. la qualité de l'image qui est moins nécessaire si tes deux premiers points sont super balèzes ! »
 

 L’accent est mis sur l’idée de base puis sur la forme (dynamique et qualité d’image). Pertinent.
 

 

 Que me dit Christophe L., régisseur et pilote de drone ?
 

 « C’est une vidéo correctement référencée sur les moteurs de recherche. »
 

 Entièrement d’accord avec toi Chris. 
 (j’insiste chaque semaine ici pour dire que le référencement c’est crucial)
 

 Tu as une bagnole.
 Si tu ne fais pas le plein ?
 Tu n’iras pas loin.
 Le référencement c’est ton gazole…
 

 (Rimes embrassées… t’as vu ?)
 

 Christophe ajoute « Ensuite, la vidéo doit bénéficier d’une réalisation sans défaut ou alors en élevant le défaut à un niveau d’art. »
 

 Pour un clip musical je suis d’accord, pour une vidéo marketing c’est un autre débat…
 

 

 

 Tu veux mon avis sur la question ? 
 

 Qu’est-ce qu’une vidéo de qualité professionnelle ?
 

 

 Alors selon moi…
 

 Ça ne veut rien dire !
 

 Rien du tout. 
 

 

 Qualité pro ? C’est hyper subjectif. 
 

 Qualité. Qui peut juger de la qualité d’une vidéo ?
 (à part la personne à qui elle est vraiment destinée…)
 

 Professionnelle. Si tu gagnes ta vie avec tes vidéos, alors elles sont d’office « professionnelles ».
 

 C’est ta profession. Ton gagne-pain. Peu importe la qualité tant que l’objectif est atteint. 
 

 Faux débat donc.
 

 

 Je vais prendre l’exemple de la vidéo de témoignage. 
 

 Pour convaincre tes prospects des bienfaits de ton produit, tu es parfois amené à demander à ton client de t’envoyer un témoignage en vidéo.
 Vidéo qu’il tourne lui-même.
 Dans laquelle il parle de ton produit et raconte son expérience utilisateur…
 

 Si cette vidéo est de “trop bonne qualité” elle risque d’être interprétée comme fausse.
 « Oui clairement, c’est une vidéo réalisée par une grosse équipe de production qui a donné le script en même temps que le produit à l’utilisateur. Le mec est payé pour dire ce qu’il dit. C’est louche, c’est nul. »
 C’est raté. 
 

 Par contre. Si la vidéo du client est de mauvaise qualité. Qualité smartphone, non stabilisée. Alors le témoignage paraît immédiatement plus crédible.
 « Il l’a faite lui-même, il a l’air sincère. »
 C’est gagné. C’est crédible. 
 

 

 Comme le dit si bien Stef K. du blog Aventures de photographe :
 « Pour moi, une bonne vidéo c'est d'abord sa capacité à transmettre un message, le contenu plus que le contenant. »
 

 

 C’est là où je veux en venir.
 

 

 Une vidéo de qualité c’est, selon moi :
 

 Premièrement :
 Ta vidéo remplit son objectif.
 Ton message passe.
 Ton appel à l’action est efficace.
 Ta vidéo t’apporte les résultats escomptés. 
 

 Si tu fais une vidéo pour ramener du monde à la release party de ton nouveau produit ?
 Et ta release party est un succès grâce à ta vidéo ? 
 Tu peux dire que ta vidéo a rempli son objectif.
 

 Deuxièmement :
 Que la forme soit en adéquation avec le fond.
 

 Pub pour marque de luxe ? Gros budget de production. Résultat de fou. Image de qualité incroyable. Ventes par millions. C’est gagné. 
 

 Altermondialiste qui fait la promo sur YouTube de ses vêtements faits à la main ?
 Vidéo bricolée. Montage correct mais pas ouf. Colorimétrie et effets spéciaux : pas besoin…
 Ça passe. Il vend ses fripes. C’est gagné. 
 

 (Exemples extrêmes j’avoue - tu te situes certainement entre les deux)
 

 

 Faire passer ton message et faire en sorte qu’il soit en adéquation avec la forme de ta vidéo ?
 

 On en parle ensemble lors du week-end de formation à la vidéo pour les entrepreneurs que j’organise les 12 et 13 octobre 2019…
 

 Trois places maximum. 
 Deux jours intensifs. 
 Un lieu complètement dépaysant.
 

 Tu veux en savoir plus ? Tu m’envoies un mail. 
 

 

 À demain, prends soin de toi !
 

 

 Olivier
 

 

 
 

6 réflexions sur « Vidéo de qualité professionnelle – le véritable faux débat ! »

    1. Hello Virginie. J’ai justement vu ta vidéo du premier jour de ton défi. Impeccable. L’image est bonne, le son aussi, le décor sympa et en adéquation avec ton message. Tu fais passer ton message tranquillement, c’est tout ce que l’on attends de toi. Ce n’est pas du Spielberg et c’est tant mieux !
      Bonne continuation et bon défi 😉
      Olivier

  1. Haaaa la qualité … Comme tu le dis, finalement la qualité c’est lorsque ta vidéo rempli son objectif initial ( informer, appel à l’action , faire réagir …).
    Perso, la vidéo qui collecte le plus de vue sur ma chaîne YT n’est pas celle où j’ai mis le paquet (tout est relatif) sur le décor, la lumière etc … Mais celle qui parle le plus à ma cible finalement 😉
    Merci pour cet article,
    A bientot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *